6 Rue Pierre Sainte - 05120 l'Argentière la Bessée
+337 54 38 48 60

Circuits

Nous développons des circuits personnalisées dans le secteur du Pays des Ecrins qui sont téléchargeables sur votre mobile, ou imprimable pour créer votre propre « Road Book »

Nous pratiquons le vélo le trail et beaucoup de sports dans nos montagne depuis plusieurs décennies et nous voulons vous faire profiter des meilleurs endroits et des plus beaux points de vue.

Choisissez votre circuit et partez à l’aventure.

Si vous avez besoin de vélo : page location !

Sélectionner le fond de carte

PLAN IGN

PLAN IGN

PHOTOS AERIENNES / IGN

PHOTOS AERIENNES / IGN

CARTES MULTI-ECHELLES / IGN

CARTES MULTI-ECHELLES / IGN

TOP 25 IGN

TOP 25 IGN

CARTE DES PENTES (PLAN IGN)

CARTE DES PENTES (PLAN IGN)

PARCELLES CADASTRALES

PARCELLES CADASTRALES

CARTES AÉRONAUTIQUES OACI

CARTES AÉRONAUTIQUES OACI

CARTE 1950 / IGN

CARTE 1950 / IGN

CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)

CARTE DE L'ETAT-MAJOR (1820-1866)

CARTES LITTORALES / SHOM/IGN

CARTES LITTORALES / SHOM/IGN

SCAN EXPRESS STANDARD / IGN

SCAN EXPRESS STANDARD / IGN

SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN

SCAN EXPRESS CLASSIQUE / IGN

OPEN STREET MAP

OPEN STREET MAP

GOOGLE MAP - SATELLITE

GOOGLE MAP - SATELLITE

GOOGLE MAP - PLAN

GOOGLE MAP - PLAN

GOOGLE MAP - HYBRIDE

GOOGLE MAP - HYBRIDE

IGN BELGIQUE

IGN BELGIQUE
Image du circuit

[GR® 653D] Etape 3 : L’Argentière-la-Bessée - Eygliers

Cette étape part du quartier de l’Eglise (à proximité du musée des mines d’argent) à l’Argentière-la-Bessée pour rejoindre la petite commune d’Eygliers en passant par les communes de Champcella et de Saint Crépin. Partant de la rive droite de la Durance, cet itinéraire s’élèvera jusqu’ à 1320 m à proximité du col de l’Aiguille puis plongera sur la Durance, la traversera au pont de Chanteloube à 900 m d’altitude avant de rejoindre Eygliers en rive gauche à un peu plus de 1000 m d’altitude. 

De l'Argentière-la-Bessée (quartier de l'Eglise), prendre à droite. Remonter cette route sur 300 m puis se diriger sur la gauche par le chemin des Fonzes jusqu’à rejoindre une petite chapelle privée funéraire du XIXe, en contournant le site de l’horloge des Hermès par la droite (A la jonction avec la D 423, un petit sentier permet de rejoindre l’horloge ainsi qu’un site d’escalade et d’apprécier à partir d’un belvédère un très beau point de vue sur la vallée de la Durance, puis de retrouver l’itinéraire en amont de la chapelle).
Au niveau de la chapelle, prendre à droite puis descendre sur la gauche et passer à proximité d’un petit musée de matériel agricole en plein air. Prendre à gauche vers Serre-Bas (panneaux d’interprétation) et suivre un dédale de ruelles dans le vieux hameau : passer à proximité d’une fontaine, d’une maison décorée du XVIe siècle et du château St Jean du XVIIIe siècle. Descendre la rue du Château et rejoindre le musée des mines d’argent. 
Rejoindre un embranchement et laisser la route qui monte à droite vers le vallon de Fournel pour prendre celle de gauche (D 604). Franchir le torrent de Fournel au pont de Magdeleine et continuer sur cette route. A la patte d’oie prendre la route de droite pour rejoindre le hameau de Plan Léothaud. Suivre alors la rue Saint Antoine et traverser le hameau (passer à proximité de plusieurs fontaines et d’une chapelle). Bien suivre le balisage et la rue Saint Antoine jusqu’à rejoindre la D 138a (956 m).
Du hameau de Plan Léothaud, suivre, sur la droite, la D 138a sur 400 m. Emprunter à droite une piste forestière qui s’élève en balcon en rive droite de la Durance (quelques beaux points de vue sur la vallée et sur l’Argentière). Dans l’épingle à cheveu continuer tout droit direction Pont des Traverses. En bout de piste, suivre le sentier ascendant avec points de vue sur la vallée de la Durance.  Après plusieurs lacets et un passage à proximité d’un rocher rouge en forme de pyramide, atteindre la bifurcation (1 320 m) menant au col de l’Aiguille (possibilité de monter au col de l’Aiguille (1 480 m) avec beau point de vue sur la vallée de Freyssinières ; 45 mn Aller Retour par un sentier non balisé).
A l’intersection, prendre le chemin de gauche qui descend en direction Pallon. Arriver sur une piste non carrossable, prendre à gauche et descendre jusqu’à rejoindre la D 38 (1130 m). Partir à droite, traverser le hameau de Pallon (fontaine) et continuer tout droit jusqu’au pont de la Biaysse (torrent descendant de la vallée de Freyssinières). Traverser le pont (sur la droite petit barrage hydraulique) et suivre sur la gauche la D 38 en direction de Champcella (jonction du GR 653 D avec les sentiers GR 50 et GR 541).
De Pallon, suivre la D 38 sur 600 m puis prendre la piste à gauche. A environ 200 m, une piste sur la gauche permet de rejoindre le gouffre de Gourfouran, à 5 mn, (gorge profonde de la Biaysse d’une profondeur de 100 m, falaises de roches rouge et tableaux explicatifs). Continuer la piste (Voie Romaine), puis prendre à gauche au niveau de la station d’épuration pour rejoindre la route goudronnée. A la croix de mission, prendre la route à gauche. Traverser le hameau de Chambon (présence de plusieurs fontaines lavoirs). A la sortie, au niveau de la fourche, prendre la route de droite. Couper le lacet menant à Champcella en prenant le sentier sur la gauche ; il rejoint la route au niveau de l’église. Traverser Champcella (église, fontaine, lavoir) et continuer jusqu’à un embranchement marqué par un calvaire (séparation du sentier GR 50 qui part vers la droite).
Au niveau du calvaire, suivre la route de gauche sur 200 m (itinéraire commun avec le sentier GR 541). Bifurquer à gauche sur une piste (poteau Chabottes) qui passe très vite à un ancien chemin muletier. Descendre le magnifique chemin muletier (remarquable mur de pierres sèches), passer devant le site d’escalade et la cascade. Rejoindre la D38, partir sur la droite et bien suivre le balisage pour couper les lacets et descendre par cet ancien chemin très agréable. Arriver au hameau de la Bourgea (lavoir).
De Chanteloube, suivre la D 38. Longer l’aérodrome de Montdauphin – Saint Crépin et arriver à un site d’information géologique (exposition des diverses roches de la région avec panneaux explicatifs). Poursuivre sur la D 138 et rejoindre le passage à niveau. Juste avant la voie ferrée prendre à droite et suivre la petite route sur 150 m. Au niveau du tunnel, virer à gauche et passer sous les voies de chemin de fer et sous la route nationale. Suivre la petite route et rejoindre l’entrée de Saint Crépin au niveau d’un petit parking (séparation des sentiers GR 541, qui part à gauche vers le centre du village, et du GR 653 D).
En arrivant à Saint Crépin, prendre à droite la route menant au village et la suivre sur 300 m en traversant un grand parking. Quitter cette route et se diriger sur la gauche en suivant le Chemin de Sous-Ville puis le chemin du Mas jusqu’à atteindre les dernières habitations. Prendre alors en face la une piste caillouteuse, traverser une petite rigole et poursuivre sur cette piste. A la première bifurcation, prendre à gauche et arriver au torrent du Merdanel. Traverser à gué ce torrent (l’un des plus dangereux des Hautes Alpes avec historiquement des crues dévastatrices, mais aménagé depuis par les Services RTM pour le sécuriser) et rejoindre une route goudronnée. Prendre en face et remonter jusqu’au hameau des Hodouls.
A l’épingle à cheveux, prendre en face la piste empierrée jusqu’au vallon du torrent de Guillermin, traverser à gué et remonter jusqu’au hameau des Esclayers (passer au milieu d’un dépôt anarchique de matériaux d’une entreprise) et rejoindre La Frairie. Traverser ce hameau et continuer jusqu’à une intersection. Prendre alors la route de droite (D 237) et en traversée ascendante rejoindre le hameau de la Rua d’Alay. Continuer jusqu’au centre d’Eygliers à 1027 m (église). 

20 km
6h
L'argentiere-la-bessee
- FFRandonnée Hautes-Alpes -
- FFRandonnée Hautes-Alpes -
Image du circuit

La Durance à Vélo : de l'Argentière-la-Bessée à Embrun

La Durance à vélo est une invitation à parcourir la véloroute (V862) le long de la vallée de la Durance.

Et ainsi se terminent les premiers kilomètres encore tendres de cette véloroute : en quittant l’Argentière, on s’éloigne à nouveau de la Durance pour s’atteler à une côte sans longueur, mais bien inclinée ! La montée de la Freissinière est la première occasion de s’installer dans son rythme, en découvrant, coup de pédale après coup de pédale, la vallée qui se dessine, ouverte et large : une table d’orientation nous attend sagement en haut, jolie récompense.Et si on s’offrait une pause pour aller découvrir à pied les flancs ou les sommets du vallon de Freissinière, en bordure des Écrins ?Ou bien, laissons Champcella et Pallon derrière nous et sautons dans la descente qu’on avalera trop vite sous le regard condescendant de Mont-Dauphin, perché sur son piédestal de matériaux apportés là depuis la vallée du Guil, par le glacier et la rivière.  Derrière lui, le Queyras qui se laisse deviner, les sommets qui surplombent Vars ; la Durance s’apprête à virer de bord pour prendre la dernière ligne droite qui la conduira à Serre-Ponçon.Toujours en rive droite, Eygliers et son plan d’eau si les chaleurs sont féroces ; ou bien, sans originalité aucune depuis l’époque gallo-romaine, chatouiller à Réotier les eaux minérales et chaudes que les grandes failles qui ont guidé le tracé de la Durance laissent surgir depuis des réserves profondes. Un détour par Guillestre pour un verre en terrasse, une nuit, une déambulation dans les marbres roses riches d’amonites.Peut-être les Cyclopathes, association qui proposent de l’auto-réparation de vélo, seront-ils à poste pour un petit contrôle technique, quelques réglages ou une réparation de voyage. Le Guil se joint à la Durance ; les hautes eaux de l’hiver, les basses eaux de l’été marquent le rythme des torrents de montagne. Les alluvions passent, s’arrêtent parfois, repartent au gré des caprices du climat et des crues. A Guillestre comme à Embrun, on a envie de chatouiller la vieille pierre et de plonger dans l’histoire à travers son patrimoine. Entre ces visites, on s’offre un parcours assez tranquille qui laisse toute la place à l’esprit pour se sauver et papillonner le long de la rivière ou sur les lignes de crêtes.Guillestre nous a attiré en rive gauche de la Durance et nous voilà sous Saint-André d’Embrun, à serpenter avec la route au dessus d’une Durance turbulente qui s’égaye en contrebas.Après Saint-André, on rejoint la Durance au Pont Neuf qui nous permet, en faisant cliqueter ses planches, de filer en rive droite et de rester en compagnie de la rivière jusqu’à Embrun. Ce sont ses derniers kilomètres de torrent : bientôt, elle sera lac. Puis rivière à la pente plus faible, s’élargissant en une large plaine alluviale, changeant de paysage, d’agriculture, de végétation et de barrages.Une petite grimpette jusqu’à la cité perchée sur sa moraine et les Jardins de l’Archevêché ? Faire un tour au Marché et jeter un œil sur le Pic de Morgon ? Une activité d’eau et de voiles sur le plan d’eau ?  Ou une petite pêche en Durance ?Se reposer, quoiqu’il en soit, avant d’attaquer la route des Puys, balcon incroyable sur le lac : encore plus splendide que féroce, même si les cuisses chauffent.

41 km
2h
L'argentiere-la-bessee
- FFRandonnée Hautes-Alpes -
- FFRandonnée Hautes-Alpes -
Image du circuit

VTT : La Salce / Reine des Alpes / Deslioures

En fonction de la saison (juillet et août) c'est la visite de la réserve des Reines des Alpes qui s'impose

22 km
3h
Modéré
3 Rue des Oeillets des Alpes 05120 L'Argentière-la-Bessée
- 60-40 -
- 60-40 -
Image du circuit

Pour VTC Découverte du Patrimoine

Un belle balade pour découvrir le patrimoine de l'Argentière à votre rythme

13 km
3h
Facile
7 Rue des Oeillets des Alpes 05120 L'Argentière-la-Bessée
- 60-40 -
- 60-40 -
Image du circuit

GR® 541

Initialement conçu pour raccorder le Tour de l’Oisans et des Ecrins au GR® 58 Tour du Queyras, ce bel itinéraire de 40 km environ mérite amplement le détour. Au programme : sauvage vallée du Fournel, val de Freissinières riche d’histoire, balcon de Champcella ouvert sur la vallée de la Durance, merveilleux alpages et chalets de Furfande, bergeries et troupeaux, forêts de mélèzes et de pins sylvestres, cascades et torrents, témoignages architecturaux d’anciens hameaux…

Le GR 541 relie le GR 54 du Tour des Ecrins et le GR 58 du tour du Queyras en deux étapes. Il débute dans le vallon du Fournel, au lieu-dit les Albrands, sur la commune de l'Argentière la Bessée et se termine au col de Furfande sur la commune d'Arvieux. Au début de son parcours, le GR 541 est commun avec le GR 50 jusqu'à Pallon (commune de Freissinières) où le GR 653D du chemin de St Jacques de Compostelle vient les rejoindre. Les trois GR cheminent ensemble jusqu'à Champcella-ville. Là le GR 50 les quitte et les GR 541 et 653 D descendent ensemble dans la vallée de la Durance jusqu'à Saint Crépin. C'est à l'entrée de Saint Crépin que les GR se séparent et que le GR 541 remonte seul vers les hameaux du Coin et de Gros (commune d'Eygliers), puis le col Garnier, les alpages de Furfande et enfin le col de Furfande où il retrouve le GR 58 du tour du Queyras et le GRP du tour de la Dent de Ratier. 

42 km
48h
L'argentiere-la-bessee
- FFRandonnée Hautes-Alpes -
- FFRandonnée Hautes-Alpes -